Calcul des superficies

Calcul de superficie utile pondérée :

Dans le cadre de ces missions d’expertises, l’expert en estimations immobilières doit valoriser chaque type d’actif sur la base de la surface qui lui est propre.L’expert en valeurs immobilière déterminera avec précision la surface du bien immobilier à expertiser.

Qu’il s’agisse d’un bien immobilier privé, maison, appartement ou d’un bien à usage professionnel ou commercial, une boutique, un entrepôt…

Même si la notion de SUP Surface Utile Pondérée est principalement utilisée pour les surfaces de ventes et plus particulièrement pour l’estimation des boutiques.

Cette SUP s’établie à partir des surfaces utiles brute. L’évaluateur professionnel affectera des coefficients variables selon l’intérêt ou l’attrait commercial, il appréciera les différentes zones, surface de vente, les surfaces annexes comme les locaux techniques, réserves, dégagements…)

Les superficies des biens immobilier à usage résidentiel ou commercial.

La pondération des superficies concerne les biens résidentiels, l’expert immobilier considérera toutes les surfaces à disposition de l’occupant / propriétaire du bien.

La SUP Surface Utile Pondérée est-elle, utilisée pour l’évaluation des appartements avec annexes valorisables mais également dans le cas des maisons comprenant également des surfaces qu’il convient de pondérer pour définition de la surface à retenir.

La surface utile est égale à la surface habitable du logement, telle qu’elle est définie à l’article R 111-2 augmentée de la moitié de la surface des annexes. La Surface Utile est précisée par l’article R 353-16 du Code de la construction et de l’habitation. Elle est égale à toutes les parties du bien après application d’un coefficient de pondération pour certaines surfaces.

Chaque partie du bien immobilier est pondérée selon ses possibilités d’utilisation afin de définir une surface totale valorisable, laquelle devant permettre de le comparer à d’autres biens de surfaces similaires, c’est ce qui renforce la qualité d’une expertise professionnelle.

Elle est donc égale à toutes les parties d’un logement, un coefficient de pondération sur donc appliqué pour certaines surfaces. Elle comprend la surface habitable et des coefficients de pondération concernant les balcons terrasses, varangues, jardins, privatifs, sous-sols, les parties mansardées, combles, greniers…

Calcul des superficies loi Carrez.

Lorsque l’on explique les superficies, il ne faut pas omettre d’expliquer la loi Carrez. Celle-ci oblige de mentionner la surface exacte d’un lot de copropriété privatif qu’il soit pour un usage d’habitation, un usage professionnel, un usage commercial, un usage administratif ou autre (Depuis le 19 juin 1997).

La loi carrez s’applique pour la signature d’un avant contrat de vente immobilière, la promesse de vente d’un bien immobilier ainsi que lors de la signature d’un le compromis de vente.

Quelles sont les surfaces exclues par la Loi Carrez ?

Tout d’abord les parties privatives de moins de 1.80 m de hauteur, les caves et terrasses, les balcons, les garages et bien entendu, les emplacements de parking, box et bien sûr les terrains et les maisons individuelles. L’expert devra être vigilant et juste concernant l’application des différentes pondérations, la superficie d’un bien immobilier peu impacter sa valeur.

Le recours à un professionnel de l’expertise immobilière est fortement recommandé, compte tenu de sa connaissance des techniques de mesurage et de la jurisprudence ainsi que la garantie qu’il peut apporter.

C’est grâce à la neutralité et l’indépendance de l’expert immobilier que ses rapports d’évaluations sont objectifs. Il s’agit du seul professionnel de l’immobilier capable de déterminer la valeur de votre bien en toute impartialité.

Commander ici =>  Une estimation de votre bien immobilier  <= Accès Formulaire de Contact